Arts, Coup de coeur

Nawel Ben Kraiem : La Méditerranéenne

21314602_956949144447660_6619152258936661875_n

Il y a des rencontres que l’on oublie jamais. Quelques mots échangés, un voyage partagé et le charme opère. C’est le cas de Nawel Ben Kraiem que nous avions rencontré lors d’un voyage à destination de Paris. Elle est notre coup de coeur.

Dans ce TGV, assis, face à face, des regards, une approche timide et quelques élans de conversations. Très vite, on ressent dans la voix rauque de l’artiste des notes ambrées, des envolées d’une culture musicale populaire arabe encrée. L’on voit dans son sourire, le sens du partage, la générosité.

Dans la posture, un pied ici : Toulouse et Paris, un pied ailleurs : Tunis et la Méditerranéen.

La musique de Nawel est à l’image de l’individu : un hymne, un poème religieux, un poème lyrique. Ses compositions sont un hommage à l’Occident, à l’Orient, au rock, au violon qui frémit, à la langue arabe.

Dans les sonorités prononcées, on trouve de la place pour des silences bavards, la liberté, la dévotion.

Nawel Ben Kraiem est une artiste à part entière, c’est une amoureuse d’arts d’expression, de la théâtralité, une chanteuse, auteure et compositeur franco-tunisienne qui a su nous transporter dans son univers mélancolique.

On vous partage quelques uns de nos coups de coeur : « Beautiful Tango », « Majnoun », « Figurine », « Ala Jalek »…

On l’a retrouve sur facebook : Nawel Ben Kraiem ainsi que Le jeudi 5 octobre 2017 à Paris pour la présentation de son EP « Navigue » mais également sur l’album collectif  » Méditerranéenne  » projet mis en oeuvre par Julie Zenatti.

Publicités
Par défaut