Entretien, Mode

Dorian Bouché Alibert, le nouveau styliste toulousain

581518588_1280x720

Dorian Bouché Alibert est un jeune créateur originaire du Tarn et étudiant à ESIMODE à Toulouse. A 22 ans et pour célébrer sa quatrième année de Master en création et design de mode, il décide de marquer les esprits en lançant sa propre marque Dorian ; la collection « Queen » en est une des facettes.

Nous avons eu l’occasion en vue de la présentation de sa première collection de rencontrer le jeune styliste. Durant cet entretien, il a pu se confier sur son parcours. Tout a commencé lorsque rejeté par ses camarades d’études, il s’enferme dans son monde et se crée un univers. Sa vie, il en parle peu, il aborde facilement son homosexualité qu’il assume parfaitement et nous confie également, que certaines épreuves de la vie l’ont poussé à grandir plus vite, trop vite sans trop s’attarder sur le sujet. La collection « Queen » fait écho à sa vie, à ces mêmes épreuves qu’il a du traverser seul.

Ses compositions représentent des périodes de son existence : le noir fait référence à son enfance qu’il décrit comme étant difficile, le rouge évoque son entrée dans le milieu de la mode, son processus de création et le blanc, lui, son futur, sa réussite, ses projets, sa renaissance. « Cette collection symbolise pour moi un renouveau. « Queen » c’est la représentation d’une reine sombre prisonnière de ses souffrances, qui finit par exulter et se réaliser. »

Son style se veut avant-gardiste, on sent chez le jeune homme le sens et le souci du détail, un brin pointilleux et surtout la volonté de travailler de nouvelles matières le silicone, le plastique et d’acquérir un véritable savoir faire. « Queen » est à l’image de son créateur précieux et brut, torturé : « La mode va me tuer (…) la mort est un paradis. »

Les silhouettes sont imprégnées de sa sensibilité.  Le corps de la femme est mis en avant, valorisé à travers un minutieux travail de broderies, de paillettes, de sequin, de tulle et autre néoprène.

Cette collection est une réussite, faisant écho à des couturiers tels que Elie Saab et Rick Owens. Après 5 mois intenses de fabrication, Dorian nous avoue : « Je me sens libéré mais stressé (…) Je veux que mes créations subliment la féminité et le merveilleux des femmes »

le site : Dorian Bouché Alibert  sur Facebook : Dorian Bouché Alibert Créations et Instagram : @dorian_bouche_alibert_creation

Remerciements : Leth Skeenn, Ludovic Suire (photos) / Telou Bqt, Flore Piette, Elise Theman, Pauline Munoz et Anne Malbert Maquillage (Make up) / Lydie Lamarre et Sopa Be (Coiffure) / la créatrice de bijoux Angiie Marchesi et Matthieu Jos (producteur)

Publicités
Par défaut